TERRASSEZ

VOTRE TIMIDITÉ

Enfin un programme à télécharger avec des objectifs précis et des étapes claires chaque semaine.

Stéphane Edouard.

Vidéo 2/3


Vidéo 2/3 : Analysez votre timidité

Et vous, de quoi avez-vous le PLUS peur ?

Un de vos commentaires sera tiré au sort et

remportera un abonnement GRATUIT au programme !

Ferez-vous partie des 100 privilégiés qui pourront dire, dans 21 semaines : « Avant, j’étais timide… »

0
Jour
0
Heure
0
Minute
0
Seconde

Cette offre est limitée dans le temps

Déjà 211 commentaires

Laisser un commentaire

  1. La peur d’être jugée pour ma façon de parler, de me tenir ou même ma façon d’être. Ce qui peut paraître bête car en soit quoi que l’on fasse on sera jugé et d’ailleurs nous-même jugeons autrui quotidiennement. En effet, sans jugement, on ne pourrait pas apprendre n’est-ce pas ? Mais j’y travaille, merci tonton Stéphane !

  2. Moi je ne sais surtout pas si je suis timide car je parle extrêmement vite (même avec les personnes avec lesquelles je ne suis pas timide comme ma famille, amis…) et que j’en suis limite complexé, ou si alors je parle vite car je suis timide.
    En tout cas merci pour ce contenu !

  3. Je me suis toujours considéré comme quelqu’un de pas vraiment timide. Je m’en sort plutôt bien dans ma vie tant professionnelle que sociale. Mais j’ai un problème colossal : Rien que l’idée d’aller parler à une fille (surtout une fille qui me plaît physiquement) me donne la sensation d’avoir un boulet de canon de 15kg dans le ventre, sans parler d’un afflut sanguin qui remonte au cerveau. A chaque fois que cela m’arrive, j’ai l’impression que mon cœur est sur le point de me lâcher, et là c’est fini.

  4. Ce qui me fait le plus peur est de devenir fou à la suite d’une accumulation d’expériences et de ne, justement, pas réussir à m’affermir à la suite de ses échecs (ce que je sens approcher). L’introspection des timides (via internet en plus) est pratique pour confirmer ou infirmer tes connaissances (ce que je ne fais pas pour l’instant car, j’ai passé 15 PUTAIN DE MINUTES A RÉDIGER CE MESSAGE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *