TERRASSEZ

VOTRE TIMIDITÉ

Enfin un programme à télécharger avec des objectifs précis et des étapes claires chaque semaine.

Stéphane Edouard.

Vidéo 1/3


Vidéo 1/3 : Etes vous timide ?

Ne soyez pas timides, dites moi si vous vous

reconnaissez dans un de ces traits.

Ferez-vous partie des 100 privilégiés qui pourront dire, dans 21 semaines : « Avant, j’étais timide… »

0
Jour
0
Heure
0
Minute
0
Seconde

Cette offre est limitée dans le temps

Déjà 412 commentaires

Laisser un commentaire

  1. Il a toujours était difficile de mettre un mot sur mon ressenti, mes actions, mes choix… et cela fait des années que je cherches et que j y réfléchis. Et voilà qu’en quelques minutes et en plus gratuitement le “père” Edouard met le doigt dessus….

  2. Quand toutes ces questions correspondent à comment on peut se décrire soi, je pense que la question ne se pose pas!
    Et oui je sens que ça agit vraiment comme un frein(par rapport à ce qui me passe par la tête mais que je ne dis pas, soit par peur d’avoir la honte, de dire un truc stupide, de blesser les autres, donc je prends beaucoup de pincettes), avec cela un gros problème de confiance: quel beau mélange.

  3. Bonjour Stéphane,
    Comme d’hab, une bien intéressante approche des problèmes. Sacré parcours et sacré enseignement !
    Pour ma part, la vie m’en a tellement mis plein la gueule que le doute, la timidité, la peur et l’hésitation sont un luxe.
    Je salue ton travail
    Olive

  4. Comme d’habitude, tu proposes une vision intéressante et nouvelle des sujets.
    Pour m’a part j’ai reconnu pas mal de marqueurs alors que je me considerait pas trop comme timide…
    Quentin

  5. J’ai quand même eu 16 marqueurs hein, y’a de quoi s’inquiéter mais je me soigne depuis pas mal de temps. Je me jette moi-même dans des situations déplaisantes, j’y vais plus à l’instinct sinon que j’ai toujours le visage neutre. Néanmoins, il y’a encore beaucoup de travail, à chaque “échec”, j’ai cette haine de moi-même au point que j’en viens à penser que je ne suis pas légitime au bonheur car je suis une merde (pourtant je ne suis pas si mal si je me fie aux gens, mon caractère ne colle juste pas avec l’air que je donne), je suis toujours étonné de recevoir de l’affection de la part d’autrui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *